amoureuse lyrics – aldebert

sur ton nuage à roulettes du soir au matin,
tu sembles traverser les portes.
il n’y a guère que les moines tibétains
pour planer de la sorte.
si par miracle vos coeurs se soudent,
vous convolerez tous deux tout doux direction lourdes.
tout est écrit, tu l’aimes, il t’aime, c’est merveilleux,
dans l’évangile selon toi même le ciel est bleu.

quel est ce truc étrange,
qui la change en ange?
tombée du ciel et vaporeuse,
mad’moiselle est amoureuse.
un ange p*sse, et traverse les cieux,
un ange p*sse, je baisse les yeux.

t’as du mal à dormir, ton plafond s’illumine,
c’est pas facile de s’*ssoupir sous la chapelle sixtine.
si tu pouvais, ne s’rait ce qu’un seule journée,
cesser d’écrire son prénom dans la buée.
tu l’as pris de plein fouet comme on prend une bombe,
dieu veut que ce qui nait sorte de ce qui tombe.

quel est ce coup d’éclair,
qui la rend légère?
tombée du ciel et vaporeuse,
mad’moiselle est amoureuse.
un ange p*sse, et traverse les cieux,
un ange p*sse, je baisse les yeux.

ton bel éphèbe étant partout,
tu jettes l’amour par les f’nêtres.
on aim’rait se trouver dessous,
juste ram*sser les miettes.
combien d’entre nous souhait’raient rayonner d’avantage,
déambuler comme tu le fais le visage dans les nuages,
le visage dans les nuages.

quel est ce truc idiot,
qui la rend marteau?
tombée du ciel et vaporeuse,
mad’moiselle est amoureuse.
quel est ce phénomène,
qui la change en reine?
tombée du ciel et vaporeuse,
mad’moiselle est amoureuse.
un ange p*sse, et traverse les cieux,
un ange p*sse, je baisse les yeux.
un ange p*sse, et traverse les cieux,
un ange p*sse, je baisse les yeux.

/ aldebert lyrics