clando lyrics – 113

clando

interprete: cheb mami feat 113
ann�©e: 2005

refrain
mami: c’est pour la jeunesse perdue
ghir sghir ou jay l�©denia
la france du bled � tel point perdue
haye �¢lia wach sare fiya *2

ghir sghir ou rasi chabe
sbabi hade ed�©niya
kindir ya lehbab
ou rahe tkh�©ltate �¢liya

113: c’est �¢mi karim
du chit, oulid fel bled
ch�©fte l’ouled plein de courage
c’est pour h�¨di h�¨da
ouled bledna
raj�©l de tout �¢ge

ghir sghir ou rasi chabe
sbabi hade ed�©niya
kindir ya lehbab
ou rahe tkh�©ltate �¢liya

113: j’ai la t�ªte d�»re comme un melon, un parpin
raconte des baratins qu’au parket
mes parents sont venus ici pour forcer le destin
n�© en france mais quand m�ªme clandestain
comme un clandestain
qui vient de voir la tour eiffel pour la premi�¨re fois
au future restrein de cette jeunesse
qui trouve trop long le chemain des �©tudes
dans la rue � se forger une r�©put’
f’rais n’importe quoi pour des tunes
malin comme lifha
on ouvre son coeur
quelle joie de pouvoir se rappeler l’estal comme la jsk

mami: c’est pour la jeunesse perdue
ghir sghir ou jay l�©denia
la france du bled � tel point perdue
haye �¢lia wach sare fiya *2

113: jeunesse perdue vou�©e � l’interim
on n’est pas difficile � cerner
dans notre mode de vie y a pas d’intrigue
on n’a pas choisis o�¹ on att�©rit
dans les situations terribles dans lesquelles on se met
parfois on p�©rit
chez nous tout va trop vite
on repli de justice
on compte pas toucher � la lotterie
fume des saloperies
en attendant de voir ce que la vie leur r�©serve
que dieu te pr�©serve
au milieu d’ceux qui se sentent seuls
comme au milieu du desert.

mami: tira rara raaaara rararara
radi radi rara rara radi rara

113: j’adresse une rime aux vermines
n�°1 de la d�©brouille
du bitume, des briques
qui veulent briller comme le real madrid
se mettre � l’abri
qu’on m’porte pas l’ayne
j’suis comme toi
d’une famille qui avait pas d’tunes
que tu sois tennis man ou balrine
ecoute, l� -bas �§a rejfl�¨te bien le fait qu’on en parle
vu qu’� microude, ma base, un quartier que la police quadrille
les rampars de la ville et les murs d’prison on les rase quand �§a d’vient grave
la patience vole en �©clat avec les par-brises
kh�©l�©aa fiya, je pleins nos m�¨res meskina
smaa ana kh�´k
j’veut juste l’hna
fh�©mte oula la
c’est pour �©nta ntiya
ouled bledna
pour la jeunesse dans un coma

mami: c’est pour la jeunesse perdue
ghir sghir ou jay l�©denia
la france du bled � tel point perdue
haye aalia wach sare fiya *2

/ 113 lyrics