le chemin de papa lyrics – joe dassin

il était un peu poète et un peu vagabond
il n’avait jamais connu ni patrie, ni patron
il venait de n’importe où, allait aux quatre vents
mais dedans sa roulotte nous étions dix enfants
et le soir, autour d’un feu de camp
on rêvait d’une maison blanche en chantant

qu’il est long, qu’il est loin, ton chemin, papa
c’est vraiment fatigant d’aller où tu vas
qu’il est long, qu’il est loin, ton chemin, papa
tu devrais t’arrêter dans ce coin

mais il ne nous écoutait pas et dès le pet*t jour
la famille reprenait son voyage au long cours
a peine le temps pour notre mère de laver sa chemise
et nous voilà repartis pour une nouvelle terre promise
et le soir, autour d’un feu de camp
elle rêvait d’une maison blanche en chantant

qu’il est long, qu’il est loin, ton chemin, papa
c’est vraiment fatigant d’aller où tu vas
qu’il est long, qu’il est loin, ton chemin, papa
tu devrais t’arrêter dans ce coin

et c’est ainsi que cahotant à travers les saisons
c’est ainsi que regardant par-dessus l’horizon
sans même s’en apercevoir not’père nous a semés
aux quatre coins du monde comme des grains de blé
et quelque part au bout de l’univers
roule encore la vieille roulotte de mon père

qu’il est long, qu’il est loin, ton chemin, papa
c’est vraiment fatigant d’aller où tu vas
qu’il est long, qu’il est loin, ton chemin, papa
tu devrais t’arrêter dans ce coin

/ joe dassin lyrics