le guide du loubard lyrics – 113

c’est le guide du loulou, bar, by night, dans tous les coups foireux et dans toutes les arnaques.
j’suis un putain d’clando, j’arrive de vitry en cargo.
dans le rap, j’veux 80% du marché comme pablo.
c’est le guide du loulou, bar, by night, dans tous les coups foireux et dans toutes les arnaques.
j’suis un putain d’clando, j’arrive de vitry en cargo.
dans le rap, j’veux 80% du marché comme pablo.
je m’appelle rim-k alias dédé, dans le quartier tout le monde me connaìt.
j’connais les rues comme si j’les avais faites, j’suis la cerise sur le ghetto.
j’traìne toujours dans l’même bar avec les mêmes roulures, les mêmes loubards.
depuis que j’ai la télé en couleur, en embrouille avec mon rasoir, depuis l’époque beloumi et madjar.
je vis, ça me suffit, y a peu de choses que je savoure
mon autoradio volé, toujours une c*ssette de renaud ou d’aznavour.
conduite nocturne en état d’ivresse en 16s.
un contròle de police et j’fais péter l’alcotest
je refuse jamais une bagarre � mains nues ou au tourne-vis.
connu des mioches ou des vigiles de leclerc, fils.
j’raconte aux filles pleins de conneries.
j’mange aux crêpes en pastiche, eh l’aziz, d’vant les pompes � essence de nuit
et gros, je me barre, j’enfile un jeans, après avoir p*sser une heure au chiotte avec un magazine.
c’est le guide du loulou, bar, by night, dans tous les coups foireux et dans toutes les arnaques.
j’suis un putain d’clando, j’arrive de vitry en cargo.
dans le rap, j’veux 80% du marché comme pablo.
c’est le guide du loulou, bar, by night, dans tous les coups foireux et dans toutes les arnaques.
j’suis un putain d’clando, j’arrive de vitry en cargo.
dans le rap, j’veux 80% du marché comme pablo.
toujours contre l’mur j’murmure, toujours un peu cr*sseux sur les bords
j’crache, j’ro-te, j’me censure.
tord boyaux et pollen, quand je suis sage, minute maid.
je traìne qu’avec des mamadou et des mohamed
j’suis bousillé comme mon interphone, tu m’as bien vu, tard le soir dans la rue
j’suis pris au sérieux par interpole.
c’est l’guide du loubard, c’est pas le t*tre d’un film tout pourri de banlieue
tu ressens bien le béton � cent lieux.
c’est rim-k alias dédé tout le quartier me connaìt, je connais les rues comme ma poche.
quand y a du grabuge, j’mes la capuche, l’écharpe pour les manifs
grand dieu, rend grâce au taxi baskets et aux pet*ts week-ends avec les sounds de quartiers
dans les pet*tes provinces où on barbait tout.
äâ ¡a rime pas, j’m’en fous, c’est mon morceau j’fais ce que je veux, qui veut test le loubard?
j’suis dans tous les pet*ts boulots, le préféré des pet*tes vieilles
le mécano, toujours les mains dans les calots.
quand je m’ennuie, un jour j’étais en garde-� -vue, pourquoi?
j’sais plus, en tout cas personne n’a dormi.
un clando, roi du poker, de la playstation et de la 103 sp, j’marche bancal et j’parle sans respect.
j’aime bien les films de bruce lee, j’ai testé la prise sur un mec, j’lui ai pété la mâchoire.
deux mois de purée mousline.
ecris � la baraque en chaus-sons.
alors, hein! elle vous plait ma chanson.
c’est le guide du loulou, bar, by night, dans tous les coups foireux et dans toutes les arnaques.
j’suis un putain d’clando, j’arrive de vitry en cargo.
dans le rap, j’veux 80% du marché comme pablo.
c’est le guide du loulou, bar, by night, dans tous les coups foireux et dans toutes les arnaques.
j’suis un putain d’clando, j’arrive de vitry en cargo.
dans le rap, j’veux 80% du marché comme pablo.

/ 113 lyrics