le vieux singe lyrics – serge reggiani

j’amus’ les goss’s, je perds mes poils
j’ai la grimace commerciale
j’fais mon métier
de chimpanzé
mais si je joue aujourd’hui
de l’orgue de barbarie
moi, j’ai suivi pas plus haut qu’ça
mon père sur les baobabs
il m’a perdu, je suis tombé
sur des sauvag’s civilisés
qui m’ont traîné sur l’océan
un’ forêt d’eau, un fleuv’ géant
qui s’jette en franc’ près de bordeaux
pas loin de médrano

c’est pas à moi, bonne gens
qu’on apprend
a fair’ la grimace
c’est pas à moi qu’on apprend sur quell’ patte il faut danser
il faut pas croire
j’ai connu la gloire
et si ça p*sse
ça m’est bien égal
c’est déjà pas mal
qu’elle soit p*ssée

j’ai connu la saison des pluies
cell’ des étés loin du pays
pour oublier
j’ai travaillé
et j’ai si bien travaillé
que j’ai vraiment oublié
et on a vu du jamais vu
le singe à barb’, le singe obus
quand je faisais le saut d’la mort
les gens criaient ” encore-encore ”
quand les ringards se défilaient
moi, je travaillais sans filet
on m’a copié
c’est le métier
mais jamais égalé

c’est pas à moi, bonnes gens
qu’on apprend
a fair’ la grimace
c’est pas à moi qu’on apprend sur quell’ patte il faut danser
il faut pas croire
j’ai connu la gloire
et si ça p*sse
ça m’est bien égal
c’est déjà pas mal
qu’ell’ soit p*ssée

un jour on n’a plus crié ” bis ”
y a pas d’zoo à ris-orangis
et puis d’ailleurs
a votr’ bon cœur
la fac’ cachée de l’affiche
même un vieux singe s’en fiche

c’est pas à moi, bonnes gens qu’on apprend à fair’ la grimace
c’est pas à moi qu’on apprend sur quell’ patte il faut danser
et si ce soir, ce n’est pas la gloire si le temps p*sse
ça m’est bien égal, ça n’me fait plus mal, c’est du p*ssé.

/ serge reggiani lyrics