les cafés sucrés lyrics – jean-louis pick

on a trié nos photos ratées, on s’est attardé sur notre pet*t p*ssé.
on s’est même joué la scène des regrets
ca fait des nuits blanches qu’on répétait.

et je sens se lever une croix, un éclat de nos p*ssés
une mort à oublier, c’est tant mieux, c’est tant pis.
le bateau qu’on croyait reparti s’est brisé le long du quai
s’est brisé comme un jouet, vieux jouet, fatigué, dép*ssé.

on croit aimer, on n’est qu’attaché
à des vieux baisers, à des cafés sucrés.
on croit s’aimer, on n’est qu’écrasés.
on tremble de plus savoir à qui pleurer.

et je sens se lever une croix, un éclat de nos p*ssés
une mort à oublier, c’est tant mieux, c’est tant pis.
le bateau qu’on croyait reparti s’est brisé le long du quai
s’est brisé comme un jouet, vieux jouet, fatigué, dép*ssé.

j’vais faire semblant de pas recompter
les départs, les regrets, les larmes et les années.
j’vais faire semblant de n’pas m’enfoncer.
j’vais même faire semblant de te pardonner.

car je sens se lever une croix, un éclat de nos p*ssés
une mort à oublier, c’est tant mieux, c’est tant pis.
le bateau qu’on croyait reparti s’est brisé le long du quai
s’est brisé comme un jouet, vieux jouet, fatigué.
et je sens se lever une croix, un éclat de nos p*ssés
une mort à oublier, c’est tant mieux, c’est tant pis, c’est fini.

/ jean louis pick lyrics