les jours sont trop longs lyrics – def bond

les images p*ssent et flash me renvoient
mon nom sur ses lèvres, et pourtant
les jours sont trop longs

les jours sont définis et si les épreuves les rallongent
place un peu les ponts je regarde les journées qui dérangent
il n’y a pas de futur, que le fût éternel du présent
philosophie dans les livres, combat sans égal de l’instant
guerre inutile, présent inutil, j’en sais
plus qu’hier moins que demain mais jamais *ssez
est-ce la vie sans pitié, un zeste injuste
qui marque son bien erroné quand elle met sa pendule à l’heure
on meurt sous son régime, on est la tête pleine d’énigmes
impuissant quand la fatalité signe
on ne perd pas ce qu’on aime et personne nous quitte
je deviens égoïste quand je me demande pourquoi moi?
fausse question, pourquoi je serai traité entre monts et tout
je sors pour être épargné dans le changement
indescent, méprise chaque lever de soleil
au coucher si tu veux pleure en cherchant le someil
mais ne juge pas, essaie d’oublier ce goût amer
rien sur terre n’a le pouvoir de tout refaire
on te détachant lentement après coup du contrecoup
tu trouveras les jours plus long c’est tout

refrain
la raison qui me retient ici, c’est ma mère, la savoir seule
trop longs, aucun doute et pourtant
la raison qui me retient ici, c’est ma mère, la savoir seule
j’en trouve les jours trop longs

je vois l’esp*ce s’agrandir à chaque fois que j’y pense
la peine me lance, comme un coup de couteau
mon coeur saigne, l’hémoragie imprègne mes souvenirs d’enfance
puis-je encore compter sur la chance?
les rêves aux couleurs d’espoir ne sont plus les mêmes
ma mère me manque et étaler mes histoires ça me gêne
j’en garde les détails, comme le dragon tient son trésor
au fond le secret j’y tiens et sa place est en moi dès lors
alors je me dois d’être là, présent pour la famille
effacé mais disponible, c’est tout moi
tout droit j’étais, je suis encore plus en retrait malgré moi
accepte-moi si je m’accepte avec ça
j’ai pas le temps ni le droit de me plaindre regarde les autres
je crois fort au destin et remet rarement la faute à tort
accuser c’est mauvais et tu sais oublie
je l’ai trop fait et ça m’a jamais servi, regarde où j’en suis
y’a qu’une égalité pour tout le monde
aujourd’hui j’écris pour occuper des journées trop longues

refrain

chaque chose nait avec son opposé
et apprendre le mécanisme des polarités c’est souffir
commettre des erreurs dans les situations difficiles
mais prendre l’existence comme une danse éphémère
ouvert, toujours tout relativiser
je ne peux plus voir les choses d’un seul côté
et rien d’absolu, la dualité marque ma vie
la réversibilité vécue rude et la leçon apprise
allez, pour la sagesse considérez surtout si c’est dur
la vie la mort inséparables par nature

les images p*ssent et flash me renvoient
mon nom sur ses lèvres, et pourtant
les jours sont trop longs

refrain

les images p*ssent et flash me renvoient
mon nom sur ses lèvres, et pourtant
les jours sont trop longs

/ def bond lyrics