quand j’serai creve lyrics – banlieue rouge

quand j’serai crevé, et blotti dans mon cercueil
oh les seuls à marquer le deuil
s’ront de brillants et noirs corbeaux
perchés sans honte sur mes os
car on n’me mettra pas en terre
je n’serai pas le festin des vers
rien n’indiquera le lieu de ma mort,
sinon une mandragore
mais d’ici là j’vais vivre en fou,
je traînerai ma carc*sse partout
dans tous les bars, dans les cafés
dans tous les tripots mal fâmés
j’serai connu dans tous les bas-fonds
les gens d’bonne famille me verront
comme le pire dégénéré que la terre ait jamais porté
quand j’serai crevé il n’y aura rien
a la mémoire de ma vie de chien
sinon peut-être cette chanson
sur laquelle plusieurs cracheront
rien ne restera pour leur malheur
a part peut-être des rumeurs
comme quoi je n’étais rien de plus
qu’un autre parvenu
mais d’ici là j’vais continuer
a hurler comme un pauvre dément
qui aurait une cause à rallier,
un discours compromettant
d’ici là j’vais achever cette pitoyable chanson
question de pouvoir m’entourer
d’amis, de femmes et de boisson
quand j’serai crevé, qui se souviendra de moi?
quand j’serai crevé, qu’est-ce qu’il restera?
quand j’serai crevé, est-ce que quelque chose changera?
quand j’serai crevé, est-ce que tu me pleureras?

/ banlieue rouge lyrics